L’esprit du voyage

Découvrir Tenerife… 

Volcanique, aux paysages incroyablement variés, dernière escale des grands explorateurs avant de traverser l’Atlantique, elle s’est dotée de stations balnéaires sur sa côte Sud, au climat chaud et sec et aux belles plages. Mais Tenerife c’est beaucoup plus : des petits ports de pêche, des balades en bateau pour aller saluer les baleines, un nombre impressionnant de fêtes, dont un époustouflant carnaval.

Parmi les merveilles à découvrir, trois cités coloniales remarquables : San Cristobal de la Laguna (inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco), La Orotava, adossée sagement à une colline, et Garachico, adorable petite cité côtière.

À ces villes historiques viennent s’ajouter trois sites naturels de toute beauté, parcourus de dizaines de sentiers de randonnée : le parc national du Teide au cœur de l’île, volcan superbe et point culminant du pays inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco ; le parc rural d’Anaga à la pointe nord-est, couvert d’une épaisse végétation, offre de grandioses panoramas sur l’océan ; et le parc rural de Teno, à la pointe nord-ouest, encore plus sauvage et peu fréquenté.

suggestions 
1 semaine à Tenerife

Tenerife est une île relativement petite : 60 km dans sa plus grande largeur sur 100 dans sa plus grande longueur. Il est donc aisé de visiter toute l’île que vous logiez dans la Nord ou dans le Sud. Les routes sont bonnes même si on n’y roule pas vite… Notre conseil est de découvrir l’île avec une voiture de location.

Visite de la côte nord-ouest. Garachico, gros village de caractère au style colonial bien conservé. Baignade dans les piscines naturelles. 
Petit tour à Icod de los Vinos.

Traversée du Parc National del Teide, montée au pico del Teide par le téléphérique et petite randonnée dans le parc. On peut aussi visiter l’observatoire astronomique et admirer le ciel étoilé la nuit.  
Descente vers Vilaflor, gentille bourgade tranquille à mi-altitude.

Autre randonnée dans le parc, puis cap sur La Orotava. Visite de la ville à pied. 
Pour un bain, descente à Puerto de la Cruz pour profiter du Lago Martiánez, bassins d’eau de mer réalisés par Manrique. Petit tour en ville.

Visite du centre-ville et du musée d’Histoire de La Laguna. Petit crochet par Santa Cruz pour le museo de la Naturaleza y el Hombre et le TEA (Tenerife Espacio de las Artes). 

Exploration du parc rural Anaga. Randonnée dans le parc. Descente vers Taganana.

Exploration du parc rural Teno. Randonnée dans le parc et repas dans l’une des auberges champêtres, au cœur d’un paysage au relief accidenté : ravins profonds, gorges et falaises vertigineuses, routes tortueuses.

Route vers Masca et visite de cet adorable village de montagne. 
Route vers Los Gigantes. Excursion pour aller voir les baleines et les dauphins.

 
 
 

Les temps forts

Les villes coloniales

Première capitale de l’île, San Cristóbal de La Laguna, au nord-est, est un bijou. Ce n’est pas une ville-musée mais une cité bien vivante, la seule à avoir conservé son animation nocturne, non pas du fait des touristes, mais grâce aux habitants eux-mêmes. La ville a servi de modèle architectural pour La Havane et Cartagena de las Indias.

La Orotava est une ville coloniale tranquille et pleine de charme, étendue à flanc de montagne au-dessus de l’Atlantique. Une merveille que son petit centre colonial.

Garachico, ancienne petite ville portuaire, au bord de la mer : une adorable bourgade avec ses palais, ses rues pavées et sa jolie place entourée de vénérables édifices ; un gros coup de cœur !

Santa Cruz, la plus grande ville de Tenerife, au Nord-Est, possède également un tout petit quartier d’époque coloniale, lové sur les pentes des monts dominés par des falaises, avec ses rues piétonnes et ses ramblas ombragées.

 

La Nature

Le Parque Nacional de Las Canadas del Teide est l’une des plus vastes caldeiras de la planète, parsemée de débris volcaniques et de concrétions rocheuses.
Un paysage unique de cratères, volcans et fleuves de lave pétrifiée qui entourent l’impressionnante silhouette du volcan Teide, qui se dresse jusqu’à 3 718 m.

Le Parque rural Teno est un massif qui a subi une forte érosion qui ravina le travail des volcans, créant des crêtes effilées et des ravins profonds. Le parc s’étend sur plus de 8 000 hectares et est reconnu comme l’un des plus beaux espaces naturels de l’île.

 Le Parc rural d’Anaga est un massif montagneux aux bords aiguisés et aux falaises profondes, à quelques minutes en voiture de la capitale Santa Cruz de Tenerife. Une abrupte et magnifique chaîne de montagnes aux sommets découpés, avec vallées et ravins profonds qui débouchent sur la mer et forment de nombreuses plages où vous pourrez prendre un bain rafraîchissant. 

 

Les activités

Plusieurs spots de surf, de kitesurf et de planche à voile répartis sur l’île.

L’univers volcanique de l’île et les falaises qui tombent à pic dans l’océan offrent un univers sous-marin exceptionnel pour les amateurs de plongée.

Les plages sont nombreuses et certains sites possèdent des piscines naturelles, goulets étroits protégés de la houle, ou piscines artificielles alimentées en eau de mer grâce à la marée.

De nombreux autres sports comme le VTT, le parapente ou l’escalade sont aisément praticables dans le centre de l’île.

Superbes terrains de golf dont ceux du Ritz Carlton Abama et de l’hôtel Melia à Buena Vista del Norte.

Carnet pratique

TARIF PAR PERSONNE (base 2) à partir de 1 645 €*

 

*Prix à partir de, calculé le 19/01/18 sur la base d’un départ en juin 2018

Ceci est un exemple de prix. Nos voyages sont sur mesure, ils sont modulables selon vos envies. Nos conseillers se tiennent à votre disposition pour vous aider à concevoir un itinéraire personnalisé pour réaliser le voyage de vos rêves…

 

FORMALITÉS DE POLICE

Carte d’identité ou passeport en cours de validité pour les ressortissants français.

 

FORMALITÉS DE SANTE

Aucune précaution particulière à prévoir en dehors des vaccinations habituelles.

 

CLIMAT

L’île de l’éternel printemps, avec une température en bord de mer qui ne descend jamais en-dessous de 20° et ne dépasse que rarement les 30°. Le Sud, très sec, est séparé du Nord, plus arrosé, par la chaîne de montagnes du Teide qui culmine à 3 718 m et connait même la neige en hiver… Comme toujours, le printemps et l’automne sont les saisons idéales mais on va à Tenerife toute l’année !

 

 

 

Partager ce voyage