L’esprit du voyage

Choisir les Îles Féroé… 

Perdu entre Ecosse et Islande, cet archipel de 18 îles offre des paysages grandioses, avec d’impressionnantes falaises verdoyantes qui plongent dans une mer fort animée, avec lacs et cascades qui surplombent l’Atlantique.

Aux Féroé, majestueux tas de cailloux ballotté par l’Atlantique Nord, il existe près de quarante mots pour désigner le brouillard. Selon qu’il prend la forme d’un ruban de nuages déroulé dans le labyrinthe des fjords, ou d’un manteau plus laineux que les 80 000 moutons de l’archipel (2 par habitant), il ne porte pas le même nom…

C’est donc le royaume des moutons, mais aussi de millions d’oiseaux, macareux, pétrels, labbes, fous de Bassan… et de fort peu d’habitants, regroupés en de petits hameaux aux maisons centenaires et chevelues, en bois (rare ici) et peintes de couleurs vives.

Iles de légendes, îles-mirages, les Féroé sont un curieux pays insolite et nature par excellence, qui bien que province autonome danoise n’appartient pas à l’UE.

Ne manquez pas la fête nationale fin juillet, avec ses courses de bateaux et habitants revêtus du costume traditionnel.

les temps forts

TORSHAVN

Découvrir Tôrshavn, la plus petite capitale du monde avec 12 500  habitants, soit 30 % de la population des Féroé : le musée national (histoire de l’archipel, vie à la ferme et des pêcheurs), la Vieille Ville, Tinganes, sur une petite péninsule qui sépare le port en deux, avec ses ruelles aux maisons colorées, dont certaines datent du XVIIe s, en bois et aux toits de tourbe.

 

L’ÎLE DE STREYMOY 

Avec le petit village de Kvívík (à 35 km), aux maisons peintes, du Xe et XIe s, le plus ancien établissement viking des Féroé, niché dans une vallée pittoresque aux pentes abruptes des montagnes. Si le ciel est dégagé, vous verrez la montagne Egilsfjall dominant le village. Le ruisseau s’étend de cette montagne magnifique jusqu’au village et jusqu’à la mer. Juste à côté se trouve le village de Leynar avec sa belle plage de sable. Les falaises de Vestmannabjørgini : murailles de basalte atteignant jusqu’à 600 mètres de hauteur, elles abritent des dizaines de milliers d’oiseaux marins (macareux, fulmars, guillemots…) qui y nidifient l’été ; nombreuses grottes habitées par des phoques. Risin et Kellingin que l’on voit très bien depuis le village de Tjørnuvík , deux rochers gigantesques l’un massif, l’autre élancé (respectivement 71 et 68 m) qui émergent des eaux à la pointe de l’île d’Eysturoy. Selon la légende, Risin (le géant) et Kellingin (la sorcière) ¬devaient attacher ensemble les 18 îles de l’archipel afin de les ramener jusqu’à leur Islande natale. Pour les punir, les Dieux, furieux, les ont figés en ces deux impressionnants pitons… tournés vers l’Islande. 

L’ÎLE D’EYSTUROY 

Une île dont les reliefs découpés par l’érosion glaciaire dessinent des vallées et des fjords encaissés, où les villages isolés, de pêcheurs et d’éleveurs de moutons, ont dû apprendre à vivre en autarcie.

 

L’ÎLE DE VIDOY

Ses paysages saisissants de hautes falaises et des sommets escarpés de ses montagnes de basalte qui accrochent les nuages…Ne manquez pas le petit village de Viðareiði, un autre village du bout du monde, situé tout au nord de l’île. Lieu réputé hanté par les mânes de Beinta Broberg (la « sorcière »), ce village est, malgré cela, tout simplement superbe… Un sentier de randonnée permet de vous élancer à l’assaut de la montagne qui surplombe le village. 

 

L’ÎLE DE SANDOY

Plus plane, plus verte et plus fertile, Sandoy est reliée en ferry depuis le sud de l’île de Streymoy pour Skopun en 45 min ; petite ville qui possède la plus grande boite aux lettres du monde, toute bleue, inscrite au Guinness des records… Vous découvrirez Sandur et son église en bois, avec son toit en gazon et son beffroi blanc,  la belle baie en croissant de Søltuvik, où échouèrent de nombreux navires…  Skarvanes pour sa vue sur les îles, juste en face.
Húsavík, sur la côte est, est connue pour ses ruines d’une ferme médiévale ayant appartenu à la riche Guðrun Sjúrðar¬dóttir alias la Dame d’Húsavík. On raconte qu’elle était si sévère qu’elle fit enterrer vivantes deux de ses servantes. L’origine de sa fortune fait aussi l’objet de plusieurs légendes locales.Après Húsavík, une route étroite qui surplombe les falaises mène au village traditionnel de Dalur, dans une vallée très encaissée. De là il est possible de prendre la toute petite route construite pendant la 2ème guerre mondiale qui passe à l’ouest du point le plus haut, Skúvoyarfjall (354 m) et s’arrête à quelques centaines de mètres des falaises de Skorin, à la pointe sud de l’île d’où l’on a une vue superbe sur les îles voisines.

 

ÎLE DE MYKINES

Cette petite île de 10 km² n’abrite aujourd’hui qu’une douzaine d’habitants, mais plus de 1 000 moutons et des milliers d’oiseaux migrateurs qui y passent l’été, en particulier des macareux et d’énormes colonies de fous de Bassan. L’île est également célèbre dans l’archipel pour avoir servi de résidence au peintre Sámal Joensen-Mikines dont l’atelier est converti en un petit café-hôtel. Ne pas manquer la belle balade sur les sentiers balisés pour ne pas déranger les oiseaux (excursion en petit groupe avec guide local)

Nous vous proposons ici 3 programmes pour découvrir les îles Féroé :

  • Autotour n°1 : Itinérant avec 4 hébergements simples (en catégorie 2/3*)
  • Autotour n°2  : Autour de la capitale Torshavn avec un seul hébergement en catégorie 3* ( version 4* également possible avec supplément).
    Cet autotour est disponible en version exclusive avec chauffeur-guide anglophone (en supplément)

 

AUTOTOUR N°1 – Pas à pas 

Jour 1


Paris – vagar

A votre arrivée à l’aéroport de Vágar, prise en charge de votre voiture de location.

Installation pour 2 nuits à Vágar                                           

Notre suggestion, dîner à l’hôtel et – comme en été le soleil ne se couche pas – départ pour découvrir le village de Gásadalur via Bøur, ses ruelles aux maisons anciennes aux toits de tourbe, caractéristiques des Féroé, et où, malgré les pressions, les pêcheurs pratiquent toujours la chasse annuelle aux baleines-pilotes… généralement fin juin.

Découverte de Gásadalur, hameau totalement isolé jusqu’en 2004, date du percement d’un tunnel sous sa montagne. Il est également célèbre pour la cascade de sa rivière, la Dalsá. Qui se jette dans la mer du haut de ses 50 m.

Jour 2


Randonnée à l’île de Mykines

Route pour Sørvágur. Embarquement sur le ferry pour Mykines (45 min de traversée), l’île la plus occidentale des Féroé. Une excursions en petit groupe avec guide local pour découvrir l’île et ses milliers d’oiseaux. 

Retour à Vágar en début de soirée.

Jour 3


Ile de Streymoy (Ouest) – Ile d’Eysturoy

Départ pour Streymoy, l’île voisine de Vágar.

Au passage, arrêt au lac de Sørvágsvatn : une illusion d’optique donne l’impression qu’il est juché au-dessus de l’océan. Accès après une petite marche de 45 min.

Passage sur l’île de Streymoy par un tunnel sous-marin et route pour Vestmanna. Arrêtez-vous au petit village de Kvívík. Si le ciel est dégagé, vous verrez la montagne Egilsfjall dominant le village. Juste à côté se trouve le village de Leynar avec sa belle plage de sable.

Arrivée à Vestmanna, petit port sur la côte nord-ouest.

Suggestion : balade en bateau (regroupée) pour découvrir les falaises de Vestmannabjørgini au nord du port.

Route pour Hvalvík, célèbre pour son église construite avec le bois d’un navire échoué… Traversée (pont) sur l’île voisine d’Eysturoy. Nous vous suggérons la route Ouest, route de montagne en bord de mer vers le Nord via le petit port d’Eiði,

Arrivée au petit port de Gjógv (prononcez « Djeukf »), encaissé au fond d’une longue gorge menant à l’océan.

Installation pour 2 nuits 

Jour 4


Ile de Streymoy (Nord-Est) – Ile d’Eysturoy 

Retour sur l’île de Streymoy et Nesvik en passant par la route orientale et Funningur pour deux excursions à la découverte de deux beaux villages :
Tjørnuvík (superbe route à flanc de colline) niché au fond d’un fjord. En route, magnifique cascade de Fossá, l’une des plus hautes de la région. Du village on a la meilleure vue sur Risin et Kellingin, les deux rochers gigantesques.
Saksun, véritable coup de cœur pour ce petit village, quasi totalement isolé, avec son église et ses quelques maisons aux toits de chaume, dominé par une cascade, sur un fjord en partie ensablé.

Retour ensuite pour le pont qui vous ramène à l’île voisine d’Eysturoy et à votre guesthouse.

Jour 5


Ile d’Eysturoy – Ile de Borðoy       

Route pour le Sud en passant par le hameau de Funningur, où Grímur Kamban, le premier Viking se serait installé aux Féroé vers l’an 800… au pied de la Slættaratindur, la plus haute montagne de l’archipel (880 m).

Arrêt à Norðragøta pour jeter un coup d’œil à son écomusée sur la vie de jadis aux Féroé, puis à Leirvík, pour voir une ancienne ferme viking.

De là, tunnel sous-marin pour l’île voisine de Borðoy et Klaksvik, la seconde ville des Féroé (4 500 habitants).

Installation pour 1 nuit

Jour 6


Les îles de Kalsoy et Viðoy – Tórshavn       

Ferry pour Syðradalur, sur l’île voisine de Kalsoy, une arrête montagneuse étroite et haute de plus de 700 m qui abrite quatre villages sur sa côte orientale, reliés par des routes en surplomb de la mer et des tunnels… 

À Mikladalur, ne pas manquer la Kópakonan, statue d’une « selkie » – une femme / sirène qui aurait jadis séduit un jeune pêcheur du village…

Nouveau tunnel pour Trøllanes, (« le cap des trolls ») minuscule hameau

Lancez-vous ensuite à l’assaut de la péninsule jusqu’au phare de Kallur. La vue est à couper le souffle et domine l’océan de 500 mètres de hauteur d’un très étroit sentier en corniche à pic sur la mer… (Attention !)

Retour à Syðradalur, puis en ferry à Klaksvik.

Route pour l’île de Viðoy. Arrêt au petit village de Viðareiði, un autre village du bout du monde, situé tout au nord de l’île. 

Retour à Klaksvik puis à Tôrshavn la capitale des Féroé.

Installation pour 2 nuits

Jour 7


Tórshavn et Kirkjubøur

Le matin, partez explorer la petite ville de Tôrshavn.

L’après-midi, nous vous suggérons une excursion au village médiéval de Kirkjubøur l’un des plus anciens de l’archipel, avec les vestiges de la cathédrale Saint-Magnus du XIVe s, de l’église Saint-Olav du XIe s, l’ancienne ferme en bois de Roykstovan, du XIe s également, ancienne résidence de l’évêque des Féroé, aujourd’hui transformée en musée. Vous pourrez y voir une maison en bois, Kirkjubøargarður, toujours habitée depuis le XIème s. Remise de votre voiture.

Jour 8


Tórshavn – Vágar – Paris     

Retour à l’aéroport et restitution de votre véhicule de location.

Vol retour en France.

AUTOTOUR N°2 – Pas à pas 

Jour 1


Paris – vagar – 

Tórshavn

Arrivée à l’aéroport de Sørvágur sur l’île de Vágar, ancien aéroport militaire britannique et seul aéroport international des Féroé.

Transfert privé sur l’île voisine, Streymoy jusqu’à la capitale, Tôrshavn (« le port de Thor » ce redoutable dieu viking de la foudre…).

Installation pour 7 nuits au cœur de la ville

Dîner au restaurant (inclus)

Jour 2


Tôrshavn et Kirkjubøur

Découverte de la petite ville de Tôrshavn avec guide local anglophone.

Déjeuner en ville avec le guide (inclus)

L’après-midi, départ pour le Sud et le village médiéval de Kirkjubøur.

Retour à Tôrshavn.

Dîner au restaurant (inclus)

Jour 3


Nord de l’île de Streymoy

En remontant vers le Nord, découverte du petit village de Kvívík. Si le ciel est dégagé, vous verrez la montagne Egilsfjall dominant le village. Juste à côté se trouve le village de Leynar avec sa belle plage de sable.

Route pour Vestmanna, petit port sur la côte nord-ouest.

L’après-midi, balade  en bateau (environ 2 heures – non privative – de mai à septembre) pour découvrir les falaises de Vestmannabjørgini au nord du port.

Retour à Tórshavn.

Jour 4


L’île de Vágar

Route pour l’île de Vágar et le petit fjord de Sørvágsfjørður et ses aiguilles rocheuses

Arrivée au petit village de Bøur, ses ruelles aux maisons anciennes aux toits de tourbe, caractéristiques des Féroé, et où, malgré les pressions, les pêcheurs pratiquent toujours la chasse annuelle aux baleines-pilotes (aussi appelées dauphins globicéphales) … généralement fin juin.

Découverte de Gásadalur, hameau totalement isolé jusqu’en 2004, date du percement d’un tunnel sous sa montagne. Il est également célèbre pour la cascade de sa rivière, la Dalsá, qui se jette dans la mer du haut de ses 50 m.

Au retour vers Torshavn, arrêt au lac de Sørvágsvatn : une illusion d’optique donne l’impression qu’il est juché au-dessus de l’océan. On y accède après une petite marche de 45 min. Au bout d’un moment le chemin se divise en deux : la première partie permet d’accéder à ce fameux point de vue, la seconde permet de se rendre au bout du lac.

Dîner au restaurant (inclus)

Jour 5


Les îles de Streymoy et d’Eysturoy    

Route vers l’Est, pour Hvalvík, célèbre pour son église construite avec le bois d’un navire échoué… Route à gauche pour Saksun véritable coup de cœur, il est quasi totalement isolé, avec son église et ses quelques maisons aux toits de chaume, dominé par une cascade, sur un fjord en partie ensablé.

Retour à Hvalvík pour prendre une superbe route à flanc de falaise jusqu’au petit hameau de Tjørnuvík, niché au fond d’un fjord.

Du village de Tjørnuvík, qui possède une superbe plage de sable noir (on vient même d’Australie pour y surfer !), on a la meilleure vue sur Risin et Kellingin, les deux rochers gigantesques. En route, magnifique cascade de Fossá, l’une des plus hautes de la région.

Retour à nouveau à Hvalvík puis route pour emprunter le pont qui mène à l’île voisine d’Eysturoy.

Route de montagne en bord de mer pour le petit port de Gjógv (prononcez «Djeukf ») à 40 km, encaissé au fond d’une longue gorge menant à l’océan.

Retour à Torshavn

Jour 6


Les îles de Kalsoy et Viðoy       

Route pour Klaksvik la seconde ville de l’archipel et ferry pour Syðradalur, sur l’île voisine de Kalsoy, une arrête montagneuse étroite et haute de plus de 700 m qui abrite quatre villages sur sa côte orientale, reliés par des routes en surplomb de la mer et des tunnels…

À Mikladalur, ne pas manquer la Kópakonan, statue d’une « selkie » – une femme / sirène qui aurait jadis séduit un jeune pêcheur du village…

Nouveau tunnel pour Trøllanes, (« le cap des trolls ») minuscule hameau

Lancez-vous ensuite à l’assaut de la péninsule jusqu’au phare de Kallur. La vue est à couper le souffle et domine l’océan de 500 mètres de hauteur d’un très étroit sentier en corniche à pic sur la mer… (Attention !)

Retour à Syðradalur, puis en ferry à Klaksvik.

Route pour l’île de Viðoy. Arrêt au petit village de Viðareiði, un autre village du bout du monde, situé tout au nord de l’île. 

Retour à Tôrshavn

Dîner au restaurant (inclus)

Jour 7


Île de Mykines ou Île de Sandoy

Au choix :
–          Randonnée à l’île de Mykines
(Difficulté moyenne, pentes raides, risque de vertige) ; l’excursion est dépendante de la météo et l’île peut être temporairement fermée (quota de visiteurs).

–          Excursion à l’île de Sandoy
Au sud de Tôrshavn, l’île, avec 600 habitants et quelques villages, offre une vision plus tranquille des îles malgré quelques sites étonnants (naufrageurs de la baie de  Søltuvik) ou imprégnés de légendes comme la ferme d’Húsavík.

Retour à Tórshavn

Dîner au restaurant (inclus)

Jour 8


Tórshavn – Vágar – Paris     

Matinée libre à Tórshavn pour un dernier tour de ville.

Profitez-en pour faire vos derniers achats : par exemple à la Fabrikkin Hja Oström : belles vestes et écharpes en pure laine des Féroé. Mais aussi beaucoup d’objets de goût, car Oström, vaste boutique au design moderne dépouillé, est un complexe événementiel où la boutique fait aussi café.

Transfert à l’aéroport et envol pour Paris.

 

Carnet pratique

TARIF PAR PERSONNE ( base 2)

 – Autotour n°1 : à partir de 1.750 € *

 – Autotour n°2 : à partir de 4.900 € *

 – Programme avec chauffeur/guide : à partir de 6.400 € *

*Prix à partir de, mis à jour le 22/02/19 sur la base d’un départ en juillet 2019

Autotour n° 1 – Ce tarif comprend :
– Les vols internationaux en classe économique et les taxes aériennes
– 8 jours de location d’un véhicule de tourisme (catégorie A – type Citroën C1 ou similaire) incluant le kilométrage illimité, la prise en charge à l’aéroport, les assurances responsabilité, vol et dommages au véhicule (hors franchise)
– L’hébergement 7 nuits en occupation double ou twin avec petits déjeuners : 2 nuits à Vágar à l’hôtel Vágar en chambre standard, 2 nuits sur l’île d’Eysturoy à la Guesthouse Gjáargarður en chambre supérieure, 1 nuit sur l’île de Borðoy à l’hôtel Klaksvik en chambre standard, et 2 nuits à Tórshavn à l’hôtel Streym en chambre standard.
– Les frais d’agence et de dossier

Autotour n° 2- Ce tarif comprend :
– Les vols internationaux en classe économique et les taxes aériennes
– Les transferts privés aéroport de Vágar / hôtel (à l’arrivée et au retour)
– ½ journée de visite de Tôrshavn avec guide privé anglophone le jour 2(inclus déjeuner en ville avec le guide)
– Les billets pour la balade en bateau (non privative) à la découverte des falaises de Vestmannabjørgini le jour 3
– Si vous avez choisi cette option le jour 7, l’excursion sur l’île de Mykines avec guide local (non privatif – prise en charge à l’hôtel et déjeuner inclus)
– 5 dîners (hors boisson)
– Les déjeuner sous forme de « lunch box » préparés par votre hôtel
– Location d’un véhicule de catégorie B (type WV T-roc, Nissan Qashqai ou similaire) avec prise en charge à l’hôtel et restitution à l’hôtel la veille du départ, incluant : kilométrage illimité, frais de tunnels sous-marins, les assurances responsabilité, vol et dommages au véhicule (hors franchise)
– L’hébergement 7 nuits en occupation double ou twin avec petits déjeuners à l’hôtel Hafnia en chambre Nordic
– Les frais d’agence et de dossier

Programme avec chauffeur/guide anglophone – Ce tarif comprend :
– Les vols internationaux en classe économique et les taxes aériennes
– Les transferts privés aéroport de Vágar / hôtel (à l’arrivée et au retour)
– ½ journée de visite de Tôrshavn avec guide privé anglophone le jour 2(inclus déjeuner en ville avec le guide)
– Les billets pour la balade en bateau (non privative) à la découverte des falaises de Vestmannabjørgini le jour 3
– Si vous avez choisi cette option le jour 7, l’excursion sur l’île de Mykines avec guide local (non privatif – prise en charge à l’hôtel et déjeuner inclus)
– 5 dîners (hors boisson)
– Les déjeuners (restaurant ou pique-nique)
– Les services d’un chauffeur/guide anglophone privé durant toute la durée du circuit
– Les droits d’entrées pour les visites mentionnées (sauf mention contraire) et les tickets de ferry
– L’hébergement 7 nuits en occupation double ou twin avec petits déjeuners à l’hôtel Hafnia en chambre Nordic
– Les frais d’agence et de dossier

Ceci est un exemple de prix, le tarif exact sera celui soumis dans notre offre finalisée. Il peut varier en fonction : du niveau de prestations, des disponibilités, des dates, des acheminements etc…

Nos conseillers se tiennent à votre disposition pour concevoir avec vous votre itinéraire personnalisé et réaliser le voyage de vos rêves…

 

FORMALITÉS DE POLICE

Passeport ou carte d’identité en cours de validité (les Féroé ne font pas partie de la zone Schengen).

 

FORMALITÉS DE SANTÉ

Aucun vaccin particulier n’est exigé. Assurez-vous d’être à jour dans vos vaccinations habituelles

 

CLIMAT

Climat subarctique mais largement tempéré par le courant chaud du Gulf Stream.

La meilleure saison pour voyager est donc est donc l’été mais il est tout à fait possible d’y voyager toute l’année.

 

DÉCALAGE HORAIRE

Hiver : +1h
Été : +1h

Partager ce voyage