L’esprit du voyage

Choisir la Transylvanie… 

Au centre de l’Europe se cache une région que notre imaginaire évoque volontiers comme « sauvage et obscure » et dont le nom évoque mystères, légendes et histoires anciennes : la Transylvanie, au cœur de la Roumanie, connue dans le monde entier grâce à Bram Stoker qui l’utilisa comme toile de fond pour son célèbre roman Dracula.

Impossible de ne pas céder à la fascination pour le Comte Dracula et aller explorer les terres transylvaniennes de plus près. Une fois arrivés, vous verrez que la Transylvanie offre bien plus que l’envie de connaître le plus célèbre des vampires. Vous y découvrirez des terres verdoyantes, un air pur et une multitude de petits villages qui vous donneront l’impression de voyager dans un autre monde.

Terre de hautes montagnes, de châteaux gothiques, d’églises fortifiées, de villages tapis au pied des Carpates, de villes fortifiées, avec rues pavées, architecture singulière et cafés en terrasse – qui font le charme de Braşov, Sighişoara et Sibiu, cette dernière encore parée de sa gloire de « capitale culturelle » européenne 2007… Mais certains affirment que la « vraie » Roumanie se cache dans des endroits plus reculés tels les villages saxons du sud de la région, aux églises fortifiées séculaires.

Enfin, vous croiserez partout de nombreux Roms, les hommes habituellement coiffés d’un chapeau noir et les femmes en longues robes bariolées.

Les temps forts

BUCAREST

Étonnant patchwork d’architecture néo-classique, Art Déco, Bauhaus, modern style et de l’époque communiste, comme Telephone Palace, caractéristique du « modern Art » des années 1930, ou le siège de la banque CEC, surprenant et séduisant bâtiment bâti en 1900 (dans le style éclectique du Petit Palais parisien…) et bien sûr Lipscani, la vieille ville, un enchevêtrement et un dédale de ruelles pavées qui a survécu à la période communiste, séduisante avec ses balcons en fer forgé, ses bistrots, ses terrasses et pour son ambiance chaleureuse qui a su garder authenticité et simplicité.

 

SIGHISOARA

Fondée par des artisans et des marchands allemands connus sous le nom de Saxons de Transylvanie, cette petite ville médiévale fortifiée a joué un rôle important pendant plusieurs siècles en marge de l’Europe centrale.
Dominant la vallée de la Grande Târnava, cette cité perchée est particulièrement séduisante avec sa citadelle, ses petites rues pavées où le temps semble s’être arrêté, son unité architecturale, son atmosphère paisible en font l’un des joyaux de la Transylvanie.

 

SIBIU

Elle fut fondée au XIIe s. par des colons allemands qui s’établirent sur ce qui est aujourd’hui la ville haute ; Roumains, Hongrois, Tziganes, et des Juifs apportèrent chacun leur culture à la ville qui devint un centre commercial où de nombreuses corporations de marchands s’installèrent, profitant du transit de marchandises entre l’Occident et l’Orient. Cette cité à la fois Renaissance et baroque aux façades colorées, qualifiée de « Petite Vienne », est indéniablement l’une des plus belles villes de Roumanie.

 

VISCRI

Ce village est connu notamment pour son église fortifiée du XIIe s. (inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO), et ses activités traditionnelles (forges, fours à briques, charbonniers, etc.). Ce petit village (la grande rue n’a guère qu’un kilomètre de long) aux maisons fraîchement repeintes respire la sérénité, avec fleurs et gazon, chants d’oiseaux et au loin les chevaux… Les Saxons de jadis sont presque tous partis lors de la révolution de 1989 et Viscri compte aujourd’hui environ 150 Roumains, 275 Tziganes et seulement 34 Saxons. Son caractère exceptionnel a attiré nombre de visiteurs qui l’ont fait survivre – dont le prince Charles qui y a acheté une maison – et le village se consacre à l’artisanat local, dont le tricotage de ses fameuses chaussettes de laine…

 

CHÂTEAU DE DRACULA

Bram Stoker choisit pour son roman le château de Bran comme résidence de Dracula (le voïvode Vlad III Basarab, 1436-1476, surnommé « l’Empaleur » ou Drăculea (« fils du dragon »). Construit au XIIIe s. par les Chevaliers Teutoniques, il ne fut sans doute jamais réellement habité par Dracula… Légende… légende.
Quoi qu’il en soit, le château, ancienne propriété des Habsbourg, ancienne résidence royale roumaine est une petite merveille médiévale, au charme sombre, avec passages secrets, tours, machicoulis…

 

BRASOV

Un véritable joyau baroque, au pied des Carpates du Sud, ramassé autour de sa théâtrale place Sfatului et de sa superbe église Noire, avec sa citadelle et son église fortifiée.

Pas à pas

Jour 1


paris – bucarest

À votre arrivée à l’aéroport de Bucarest, accueil par votre guide francophone et transfert privé à votre hôtel.

Installation pour 2 nuits 

Balade à pied dans le centre avec votre guide.

Jour 2


bucarest

Suite de la découverte de la ville.

Matinée consacrée à l’ancienne capitale communiste, avec le Palais du Parlement, immense bâtiment aux terrasses offrant une vue panoramique sur la ville, la résidence des Ceausescu et des réalisations architecturales caractéristiques de cette période.

Découverte ensuite du « Village Museum », vaste espace rassemblant 300 bâtiments traditionnels roumains (églises, maisons, granges, ateliers, églises, etc.) venus des différentes régions ou reconstitués avec les matériaux d’origine.

Visites du Musée National des Arts (dans l’ancien palais royal), du Musée Theodor Aman, ancien atelier du peintre, qui fit édifier lui-même le bâtiment en 1868, l’une des plus belles résidences de la ville, de l’Armark (galerie d’art et salle des ventes).

Jour 3


bucarest – Transylvanie (Zăbala)            

Route pour Sinaia.

Visite du Château Peleş, ancienne résidence d’été de la famille royale (fin XIXe s.) bâti dans une belle vallée des Carpathes, un château de conte de fées, né du rêve poétique d’un couple royal, Charles et Élisabeth de Hohenzollern.

Route pour le parc du château de Zabola propriété de la famille Mikes. Plusieurs centaines d’hectares de prairies et de forêt, avec 2 lacs et 4 étangs, dans l’une des plus belles régions de Transylvanie.

Installation pour 1 nuit

Différentes activités vous sont proposées sur place : à la rencontre des ours ou des daims, balades en calèche dans les bois, randonnées dans le parc (à choisir à l’avance…).

Jour 4


Zăbala – Sighişoara (La Roumanie médiévale)          

Route pour Sighişoara inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Découverte de cette superbe cité.

Installation pour 1 nuit

Jour 5


Sighişoara – sibiu

Route pour Sibiu qui fut capitale européenne de la Culture en 2007.

En route, arrêt à Biertan et à son église fortifiée inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Installation pour 1 nuit 

Découverte de la ville

Jour 6


sibiu – Viscri (La campagne saxonne de Transylvanie)

Route pour Viscri l’un des plus célèbres villages saxons de Transylvanie.

Installation pour 1 nuit 

Découverte du village

Jour 7


viscri – Bran – Brasov (Montagnes de Transylvanie)          

Route pour Bran et visite du célèbre « château de Dracula ».

Route ensuite pour Brasov.

Installation pour 1 nuit

Découverte de ce joyau du « pays saxon ».

Jour 9


brasov – bucarest – paris

Route pour Bucarest et son aéroport.

Vol retour en France.

 

NOS ADRESSES COUP DE COEUR

Carnet pratique

TARIF PAR PERSONNE (base 2) à partir de 4.350 €*    

*Prix à partir de, mis à jour le 10/05/19 sur la base d’un départ en septembre 2019

Ce tarif comprend : 
– Les vols internationaux en classe économique et les taxes aériennes
– Le transport en véhicule privé durant toute la durée du circuit
-Un chauffeur/guide francophone privé durant toute la durée du circuit (ou anglophone selon disponibilités)
– Les visites mentionnées dans le programme 
– 3 repas (dîner le jour 3, et déjeuner et dîner le jour 6)
– Les frais d’agence et de dossier
– L’hébergement 7 nuits en chambre double ou twin avec petits déjeuners : 2 nuits à Bucarest à The Mansion Boutique Hotel en chambre supérieure deluxe, 1 nuit à Zăbala au Zabola Estate, 1 nuit à Sighişoara à l’hôtel Fronius Residence, 1 nuit à Sibiu à la Maison Elysée en Suite, 1 nuit à Viscri au Viscri 125, et 1 nuit à Brasov à la Vila Katharina en chambre deluxe.

Ceci est un exemple de prix, le tarif exact sera celui soumis dans notre offre finalisée. Il peut varier en fonction : du niveau de prestations, des disponibilités, des dates, des acheminements etc…

Nos conseillers se tiennent à votre disposition pour concevoir avec vous votre itinéraire personnalisé et réaliser le voyage de vos rêves…

 

FORMALITÉS DE POLICE

Passeport ou carte d’identité en cours de validité pour les citoyens français.

 

FORMALITÉS DE SANTE

Assurez-vous d’être à jour dans vos vaccinations habituelles.

 

DÉCALAGE HORAIRE

Hiver / Été : +1h 

 

CLIMAT

La Roumanie bénéficie d’un climat continental qui se caractérise par des étés chauds et des hivers froids. Cependant, il convient de souligner que le contraste est saisissant entre les pluies fréquentes dans les montagnes des Carpates et les faibles précipitations enregistrées dans le delta du Danube ainsi que le climat quasi méditerranéen qui domine sur le littoral bordant la mer Noire. Les meilleures périodes pour séjourner en Roumanie sont l’été, le printemps et l’automne, notamment entre juillet et septembre.

Partager ce voyage